Votons dès le 14 mars pour les listes « Ensemble, pour des régions à gauche, solidaires, écologiques et citoyennes », du Front de Gauche élargi en Île-de-France, pour :

- s’opposer à la politique de la droite Sarkozyste, à ses projets en Île-de-France,

- ensemble, ouvrir une alternative politique et sociale à gauche !

La crise frappe dur. Directement ou indirectement, tout le monde est touché dans son emploi, dans son pouvoir d’achat, dans ses projets. Alors que nous aspirons à davantage de justice sociale, à un autre environnement, à de véritables emplois, à plus de solidarité et d’humanité, l’ensemble des mesures prises par Nicolas Sarkozy et son gouvernement ne font que favoriser les banques et les milieux d’affaires.

Tout pour la finance, rien pour le social et l’environnement. L’hôpital, l’école, les services publics sont mis en cause, le caractère démocratique des collectivités territoriales est menacé. Le projet de Grand Paris qui relierait les centres d’affaires pour un coût de 35 milliards d’euros est à l’inverse de ce que nous avons besoin. C’est une vie plus difficile qui est programmée.

C’est à cela que veut s’attaquer le rassemblement du Front de Gauche. Loin des effets d’annonce et des combines politiciennes, celles et ceux qui se retrouvent dans le Front de Gauche veulent que notre vie change en s’attaquant au pouvoir de l’argent, en transformant les choses en profondeur. Va-t-on continuer à payer la note de la crise, à subir les transferts d’impôts des entreprises vers les contribuables, à être soumis en permanence au diktat financier ?

À l’inverse, avec le Front de Gauche élargi, nous voulons promouvoir :

- des droits nouveaux d’expression, de consultation, d’intervention ;

- la création d’un fond régional pour l’emploi, la formation professionnelle, et son contrôle démocratique ;

- des assises régionales des transports et la création d’un pôle public de transport pour un service public de transports rénové, renforcé ; une tarification unique pour toute l'Ile de France;

- le développement et la modernisation des services publics, la garantie pour tous de l’accès à la santé, à une retraite digne, une école de qualité, un logement décent, à l'eau et à l’énergie ;

- une réorientation des financements vers l’emploi, les salaires, la formation, les transports publics, la santé, la retraite ;

- des choix écologiques et sociaux dans la gestion des entreprises et des collectivités ;

- le maintien de toutes les collectivités territoriales : communes, départements et régions, avec les ressources financières, librement administrées, leur permettant de répondre aux besoins des populations.

Il est possible d’inverser la logique actuelle des choix qui dégradent nos vies, en s’opposant fermement aux mesures du pouvoir actuel et en décidant d’autres perspectives qui ouvrent et sécurisent notre avenir. L’élection régionale est l’occasion d’exprimer et peser dans ce sens. Avec les listes du Front de Gauche élargi nous disons que nous pouvons donner de la force à nos luttes, nos exigences de progrès social en région Île-de-France. C'est pourquoi, dans notre diversité, élus municipaux, départementaux, régionaux de Seine-et-Marne, nous apportons notre soutien à ce large rassemblement unitaire, au-delà même des partis politiques, qui fait l’originalité du Front de Gauche

Le 14 mars, nous vous appelons à voter « Ensemble, pour des régions à gauche, solidaires, écologiques et citoyennes », la liste du Front de Gauche élargi , pour le progrès social et l’écologie en Ile-de-France, pour une sortie de crise favorable aux collectivités locales et aux populations.

Ils ont répondus à l'appel et signer la pétition papier :

Michel Billout, Sénateur de Seine-et-Marne

Pierre Carassus, maire de Vaux-le-Pénil, ancien député

Bernard Corneille, maire d’Othis et conseiller général

Corinne Dupont, maire de Mitry-Mory

Sylvie Fuchs, Maire de Roissy-en-Brie et présidente de la communauté de commune de la Brie Francilienne

Patrick Gérémia, maire de Saint-Germain sur Morin

Jean-Jacques Jégo, maire de Quincy-Voisins

Elus de Mitry Mory

Corinne DUPONT, Maire

Marianne MARGATE, 1ère Maire-adjointe

Jean-Pierre BONTOUX, conseiller municipal et Vice Président du Conseil Général de Seine et Marne

Vincent GAUTHERON, Maire- Adjoint à la Culture

Guy DARAGON, Conseiller municipal

Luc MARION, Maire-adjoint au Logement et à l’Habitat

Michèle GUZMAN, Conseillère municipale

Christian GRANDAY, Maire adjoint au sport

Yves SIROT, conseiller municipal

Sylvie LETAILLEUR, Maire adjointe à la Jeunesse

Franck SUREAU, Conseiller municipal délégué à l’environnement

Josiane MARCOUD, Conseillère municipale déléguée au 3ème âge,

Jacques DURIN, Conseiller municipal délégué au Personnel

Elus d'Othis

Martial Gélinat, maire adjoint aux Finances et à la Vie économique

Eléonette Bouland,maire adjointe chargée de l'administration locale

Alain Pourrat,conseiller municipal délégué à l’Action sociale

Evelyne Thomasconseillère municipale

Elus de Chelles

Jean Marc FERRAND, vice président de la Communauté de Commune "Marne et Chantereine",Conseiller Municipal

Gilles VIGIER Adjoint au Maire jeunesse

Sylvie LAFUENTE Adjointe au Maire aux Affaires scolaires

Cécile GOUTMANN, Conseillere Municipale déléguée démocratie locale et services publics

Lucia PEREIRA, Conseillere Municipale déléguée aux Séniors

et aussi ....

Armand SILLANS , conseiller municipal de TOURNAN EN BRIE

Vous aussi, signez l'appel en ligne !


Je signe :

Il y a 36 signataires depuis le samedi 13 février 2010