Le « métier » d'écrivain n'est pas un longue fleuve tranquille pour tous ces auteurs qui n'ont ni un nom connu, ni des soutiens puissants, ni leurs entrées dans les grandes maisons d'éditions qui font la pluie et le beau temps. Le livre mérite que les associations et les militants se mobilisent pour lui.

Pour la troisième année consécutive l'Association de la Ferme des jeux de Vaux le Pénil organise en partenariat avec la Ville et avec plusieurs associations dont Familles Laïques un salon littéraire.

Ce salon se tiendra le dimanche 14 octobre 2012 à la ferme des jeux de Vaux le Pénil.

Les initiateurs de ce projet veulent mettre en avant les démarches originales d'éditeurs indépendants et de faire connaître des auteurs qui ne sont pas sous les feux de la rampe, malgré leur talent.

Il ne s'agit pas d'organiser un salon entre initiés et entre amis :

L'information auprès des écrivains et des « petits » éditeurs a été publique et si une trentaine d'éditeurs ont déjà répondu présents - le Buveur d'Encre, Zinc Editions, Cambourakis, Chant d'orties, les Editions du Sonneur, Galeries hors-champ...-, d'autres peuvent trouver encore une place. Aucune participation financière n'est demandée ni aux éditeurs, ni aux auteurs. Les auteurs et illustrateurs déjà inscrits représentent tous les genres littéraires, de la BD à l'essai en passant par les romans d'aventures, d'amour ou de science fiction. Une quinzaine d'auteurs ont déjà prévu de présenter leurs ouvrages et de les dédicacer; Vincent Roca, Jean-Jacques Marie, Jean Michel Chevry, Paul Désalmand, Carole Achache, Julien Guérin....

Ami(e)s écrivain(e)s, n'hésitez pas à contacter l'association de la ferme des jeux, il y a encore un peu de place! Ah! j'oubliais un détail : un prix littéraire a été créé pour l'occasion : « Les petites Pages ». Il s'agit de récompenser l'auteur ou l'illustrateur d'un album destiné aux enfants de 0 à 7 ans. Le prix sera remis au cours du salon.

Jean-François Chalot