Cette réunion a permis un débat constructif autour des grands enjeux liés aux transports publics : grands projets structurants, solutions d’urgence face aux dysfonctionnements actuels, financements, tarification, devenir des entreprises publiques de transports …

Pour faire suite à cette initiative, les élus du groupe CACRPG proposent de créer un espace permanent d’échange et de propositions, afin d’approfondir ces questions et aller encore plus loin.

Chacun s’accorde à dire qu’il n’est plus possible de laisser le réseau de transports en commun se détériorer. Nous devons penser autrement les déplacements et permettre l’accès de tous à tous les territoires et ce, dans des conditions optimum. L’annonce du président de la région Île-de-France, Jean-Paul Huchon, concernant le lancement du plan de mobilisation de 18 milliards d’euros pour les transports publics conforte les élus du groupe CACRPG dans leur démarche.

Pour cela notre région a besoin d’une intervention citoyenne et populaire afin de mettre en avant un projet d’ensemble.

Car de son coté le gouvernement, refuse de participer au financement des projets et envisage, de manière unilatérale « un plan de mobilité » privilégiant les liaisons entre les grands pôles jugés stratégiques au détriment de l’ensemble du territoire. Sous une apparence d’intervention publique forte, il veut se servir de la puissance publique pour dégager le maximum de terrain au service de politiques spéculatives.

Nous portons d’autres choix. Développement économique, emploi, logement, environnement : la réflexion sur les transports, liée à ces différentes problématiques, doit s’étendre à un projet de société en cohérence avec les besoins présents et futurs des populations et des territoires d’Ile-de-France.

C’est avec tous les acteurs concernés, élus, salariés, experts, usagers des services publics, associations, syndicats que les élus du groupe CACRPG souhaitE poursuivre ce travail."