L'ACCUEIL EDUCATIF DES TOUT PETITS : LA PRIORITE DES PRIORITES

affiche-colloque.gifPour la Caisse d'Allocations Familiales, pour le Conseil Général de Seine et Marne et pour de nombreuses municipalités, l'accueil de la petite enfance est une priorité sociale essentielle.

Il ne s'agit pas seulement de permettre aux parents de pouvoir poursuivre une activité professionnelle, mais aussi de participer à l’épanouissement des jeunes enfants. Chaque espace éducatif a sa fonction propre ; ensemble, ils permettent la construction de l'enfant comme personne et comme être social.

Ces espaces – et donc ces temps éducatifs contribuent largement à socialiser le tout petit, à guider son éveil sensoriel, psychomoteur et relationnel, et à favoriser sa découverte et son accès à des savoirs, savoir être et savoir faire de base.

Aujourd'hui, alors que deux millions d'enfants vivent sous le seuil de pauvreté et que de nombreuses familles connaissent des difficultés, il estindispensable que les pouvoirs publics se saisissent de la question de l’accueil et de l'éducation des jeunes enfants.

Ces enjeux sociaux concernent l’ensemble des familles, des décideurs et des professionnels et ils nécessitent la mise en cohérence de leurs engagements.

COLLOQUE Familles laïques

PROGRAMME

8 h 30 : accueil

9 h : interventions des institutionnels : Président de la CAF, Conseil Général, Inspecteur d'Académie, Maire.

9 h 30 : résultat de l'enquête sur les besoins de garde d'enfants.

10 h : Table ronde : Nicole Frapaize, directrice d'une maison petite enfance ; Nathalie Rocailleux, psychologue ; Thierry Venot, instituteur ; Valérie Czarny, parent.

11 h : débat.

12 h : conclusion de JeanMarie Bonnemayre, président du CNAFAL, et du président de la FCPE

téléchargez en annexe le bulletin d'inscription...