“L’enseignement de la langue française aux migrants constitue une priorité de la politique d’intégration” (portail du Ministère de l’intérieur)

L’accès à la langue française pour les personnes étrangères accueillies sur le territoire fait partie des droits fondamentaux dans la mesure où la connaissance des droits suppose la compréhension non seulement de la langue mais aussi à minima de la culture de la France comme pays d’accueil.

C’est un élément indispensable d’intégration des populations étrangères, de lutte contre les communautarismes mais aussi un facteur d’émancipation pour les personnes isolées, les femmes notamment et enfin un véritable vecteur de rayonnement pour la culture et les valeurs françaises.

Comment cet accès à la langue est-il facilité sur le territoire de la CAMVS (Communauté d'agglomérations Melun Val de Seine) ?

Quelles difficultés particulières les migrants rencontrent-ils ?

Quelles améliorations peuvent être apportées ?

Voici les thèmes qui seront abordés lors de cette journée.