Suite à l’adoption du schéma de coopération intercommunale, le groupe de la Gauche Républicaine et Communiste a été à l’initiative d’une motion pour défendre DES COOPERATIONS INTERCOMMUNALES LIBREMENT CONSENTIES ET LE RESPECT DE L’INTEGRITE DEPARTEMENTALE. Les élus du groupe UMP-UDI ont également déposé un texte au sujet des intercommunalités imposées. Une délégation de conseillers départementaux s’est alors réunie pour élaborer un projet de motion convenant à toutes les composantes de l’assemblée départementale. Les élus du Conseil départemental ont finalement adopté à l’unanimité la motion s’opposant au dépeçage du Département.