Les enjeux Derrière la froideur des chiffres du séisme du 12 janvier 2010 se cache une réalité (in)humaine qui relève de l’indicible et qui révèle des destructions inédites. 110 000 morts, 190 000 blessés, 11 000 habitations détruites, un million de déplacés. Port-au-Prince est une capitale dévastée, dont les institutions et leurs bâtiments se sont effondrés. Des lycées, des collèges, des écoles ont été rayés de la carte. De nombreux dirigeants, une partie de l’élite intellectuelle sont décédés. C’est un pays tout entier qui est à reconstruire, sur de nouvelles bases, et sur des normes antisismiques. Des milliards d’euros vont être nécessaires.

D’autant que c’est le pays le plus pauvre du monde qui est ici touché !

L’Anecr, dont le Conseil national réuni le 19 janvier a décidé la création d’une cellule « Solidarité Haïti », se met à la disposition des collectivités qui souhaiteraient poursuivre une action en faveur de ce peuple sinistré.

Contact : Joseph Tréhel . Mail : jtrehel@elunet.org

Téléchargez ci dessous la note détaillée du Cidef avec des exemple de délibérations, des infos pratiques....